Entretien avec Sophie : city manager WeHost, montpelliéraine et passionnée.

Depuis 2018, Sophie gère des appartements pour WeHost à Montpellier.

Elle nous en dit plus sur son métier de city manager et sa reconversion professionnelle

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

J’ai 38 ans et suis originaire de Carcassonne. Je suis arrivée à Montpellier en 1999 , après le bac, pour suivre des études en communication. Après mon master, j’ai commencé à travailler comme infographiste. Puis j’ai été directrice de la communication dans une entreprise de service à la personne et d’aide à domicile.Lorsqu’en 2016 cette entreprise à été rachetée, je me suis posée la question d’en partir. Certes, j’y occupais un poste intéressant, à forte responsabilité, mais il me semblait en avoir fait le tour. D’autant plus qu’un projet me trottait dans la tête depuis un bon moment. 

 Comment es-tu devenue city manager ?

Il y a quelques années, des amis étaient partis faire un tour du monde pendant un an. Ils avaient mis  leur bien en location sur la plateforme Airbnb, en faisant appel à une conciergerie de Montpellier pour les assister dans cette tâche qu’ils ne pouvaient, bien entendu, pas gérer à distance. J’avais trouvé ce concept de conciergerie très intéressant. Il recoupait mon expérience en tant qu’hôte, puisque je louais moi même via Airbnb une chambre indépendante de mon domicile.

Recevoir des voyageurs de tous horizons chez moi, me plaisait beaucoup : j’adore les rencontres !  C’est à ce moment là que j’ai eu l’idée de monter ma propre conciergerie. 

Alors que je laissais mûrir tranquillement mon projet, et au moment où j’avais décidé de quitter mon travail, j’ai vu une annonce de job sur internet : WeHost cherchait un ou une city manager sur Montpellier.J’ai aussitôt répondu à l’annonce et j'ai eu un rendez-vous avec Romain et Victor , les fondateurs de WeHost. Au terme de cet entretien, nous avons d’un commun accord décidé de travailler ensemble. Ce qui m’a motivée, c’est le fait de démarrer cette activité accompagnée par une entreprise expérimentée, plutôt que d’être seule. C’était en août 2018.

 

Peux-tu nous décrire ton métier ?

J’ai démarré mon activité de conciergerie petit à petit alors que j’étais encore salariée, et je ne regrette pas du tout mon choix ! C’est un travail qui demande énormément de rigueur, d’organisation, et surtout dans lequel on doit rentabiliser son temps au maximum. En plus de la prépondérance de l’aspect opérationnel, qui me correspond tout à fait, il y a le côté commercial du poste qui est très plaisant.

Il ne s’agit pas de vendre un produit à tout prix. Mais plutôt de proposer un service dans le but d’aider les propriétaires.

Qu’il s’agisse de leur résidence principale ou secondaire, soit ils ne sont pas sur place pour gérer les ménages et les accueils, soit ils n’ont tout simplement pas le temps. C’est un métier de service : il faut savoir mettre ses petits problèmes de côté pour accueillir du mieux possible les voyageurs et garder l’hospitalité WeHost au cœur de notre travail ! Les voyageurs viennent le plus souvent pour des vacances ou des week-end, ils sont détendus, et cela rend l’atmosphère de travail plaisante. J’aime la dimension internationale de cette activité et surtout la pratique d’autres langues avec les voyageurs, en particulier l’anglais que j’ai beaucoup plaisir à parler.Mon travail m’offre une autonomie et une liberté extraordinaires ! J’ai la chance de pouvoir couvrir toute ma zone à vélo et, surtout, je gère moi même mon temps. Je suis très bien entourée et accompagnée , l’équipe WeHost France est très solidaire. Les city managers des autres villes et moi nous entraidons beaucoup malgré la distance et bien sûr je fais le point avec Romain toutes les deux semaines.

 

Une petite anecdote à nous raconter ?

Parfois, les voyageurs ont de belles attentions envers nous, il arrive qu’ils laissent un petit mot ou encore un cadeau !Je me souviens par exemple qu’un vigneron à qui je louais un bien avait oublié le chargeur de son téléphone portable. Je l’ai naturellement dépanné en lui en prêtant un jusqu’à la fin de son séjour. Lors du check-out, il m’a offert des bouteilles de sa cuvée en guise de remerciement !

Ce que j’aime dans ce métier ce sont les retours positifs des voyageurs : le fruit de mon travail est palpable directement. 

 

Vous souhaitez confier votre bien à WeHost dans la ville de Montpellier ?

Contactez Sophie au plus vite !

Lucile, notre city manager Lyonnaise et investie

Nous avons le plaisir de vous présenter Lucile, notre city manager Lyonnaise!

Cette touche-à-tout de l'hôtellerie nous raconte, pourquoi elle à hâte de sortir de son lit tous les matins pour savoir à quoi va ressembler sa journée de travail.

Lucile Lyon

D’où viens-tu et quel est ton parcours?

 J’ai 29 ans, j’ai grandi au Havre, en Normandie. Je suis arrivée à Lyon il y a 8 ans pour finir mes études et j’ai fait en sorte d’y rester!  Après un cursus hôtelier à l’école Vatel de Lyon, j’ai été réceptionniste dans un hôtel à Honfleur. J’ai ensuite été assistante de direction pour des propriétaires qui avaient des hôtels en Normandie et aussi plusieurs restaurants. Là, j'étais chargée du développement commercial.Mon souhait était de revenir à Lyon et en même temps de m’orienter vers la restauration. Je m’occupais du management B2C à l’Atelier des Chefs, une entreprise qui propose des cours de cuisine dispensés par des chefs professionnels.  

 

Mon contrat s’est terminé et j’ai commencé la conciergerie un peu par hasard  pour des parents d’amis. Ils possédaient des biens et qu'ils n’avaient pas le temps de gérer. Ce travail m’a tout de suite plu et j’ai petit à petit développé cette activité au delà de mon entourage.

 

Comment es-tu arrivée chez WeHost ?

Il y a quelques années, alors que je gérais déjà plusieurs appartements pour des propriétaires sur la plateforme Airbnb, j’ai été approchée par plusieurs sociétés de conciergerie via Linkedin. Parmi celles-ci, il y avait WeHost. L’idée m’a intéressée, je me suis mise à les comparer et j'ai fait mon choix au feeling. Certaines de ces entreprises pouvaient paraître plus alléchantes car plus importantes , mais j’ai préféré WeHost pour son côté start-up en plein essor. Il m’a semblé que c’était l’entreprise la plus ouverte et que je n’aurais pas à craindre qu’on m’impose de reprendre tout à zéro ainsi qu’une manière de travailler en gommant tout ce que j’avais bâti jusqu’à présent. J’aimais bien l’idée de continuer à développer le marché de la location Airbnb à Lyon et d’essayer d’apporter quelque chose de complémentaire et d'extérieur à l’entreprise tout en participant à son évolution. J’ai toujours travaillé dans des structures familiales où régnait une proximité entre la hiérarchie et les employés. Je me suis donc davantage retrouvée dans l’ADN de WeHost que dans celui des autres conciergeries. J’ai rejoint l’équipe WeHost en janvier 2018 et cela fait maintenant presque 3 ans que je travaille avec cette entreprise.

 

Quel est ton poste au sein de WeHost et en quoi consiste t-il ? Peux-tu nous décrire une journée type ?

Je suis la city manager WeHost de la ville de Lyon. Mon poste est très complet et varié, chaque jour est différent, je ne pourrais pas raconter une journée type. D’ailleurs, c’est ce qui me plait dans ce métier!

Je pense que la partie la plus importante de mon travail est le relationnel et la communication.

Etant en charge de la partie commerciale, je rencontre toujours une première fois les propriétaires dans leur appartement et je fais une estimation du prix de la nuitée avant la signature du contrat pour que ce partenariat soit rentable pour tout le monde. Je m’occupe aussi de créer leur annonce pour la rendre attractive. Cela implique une bonne connaissance du marché pour adapter les prix à la période de l’année et aux différents événements ayant lieu à Lyon. Au fil du partenariat, je m’occupe de vérifier le profil des voyageurs sur Airbnb et j’accepte ou non leur réservation. Puis je dois répondre à leurs différentes interrogations ou exigences en prévision de leur séjour.S’ajoutent à cela les aspects logistiques et la coordination : organiser l’arrivée des voyageurs et attribuer aux checkeurs des appartements en optimisant leur parcours. Je planifie et priorise  les ménages avec des consignes spécifiques selon le bien et les attentes des propriétaires et des voyageurs. 

 

Qu'est ce qui te plaît dans ce métier?

Ce que j’aime dans mon métier c'est l'absence de routine.

On ne sait jamais vraiment à quoi va ressembler sa journée! J’aime gérer toute sorte de situation: c’est mon adrénaline!

Il faut  être réactif à chaque demande ou imprévu que rencontrent les voyageurs en temps et en heure pour que leur séjour se passe le mieux possible. Au même titre que dans l’hôtellerie “classique”, il faut être disponible et être capable d’organiser les tâches selon les priorités. Par exemple, un voyageur qui n’a pas d'électricité dans son appartement doit être pris en charge tout de suite. Il en va de même avec les propriétaires qui sont souvent loin: leur bien doit rester viable et accueillant! Il faut se mettre en tête que c’est un métier qui comporte beaucoup d’aléas. On ne peut pas tout prévoir et le déroulement de la journée va dépendre des arrivées, des demandes, etc.  

 

Tu travailles pour WeHost mais tu as le statut d’auto-entrepreneur. Pour quelles raisons?

Entre le salariat et l'auto-entrepreneuriat, je n'ai pas réfléchi longtemps! Ce qui me plaît dans ce statut, c’est d’abord de se dire qu’on part de zéro et que toutes les étapes que l’on franchit c’est grâce à soi. Bien entendu, c’est aussi un travail de coordination et de collaboration avec les équipes de ménage et avec ceux qui accueillent les voyageurs. J’aime le côté challengeant de ce statut. Il faut se battre tous les jours pour garder ses clients, en avoir de nouveaux et que tout fonctionne! Les objectifs de WeHost et du city manager sont, à mon avis, les mêmes et ça ne peut être que bénéfique.

Entreprendre fait qu’on s’implique plus dans son travail
et qu’on prend les choses plus à cœur même si, bien sûr, il faut savoir prendre du recul et « décrocher » de temps en temps.

 

Vous souhaitez confier votre bien à WeHost dans la ville de Lyon ?

Contactez Lucile au plus vite !

Nouvelle ville : WeHost continue sa lancée et devient lyonnais

Lyon

Lyon, troisième ville de France située dans le quart-sud-est de la France et traversée par le Rhône et la Saône, accueille WeHost en 2018 après Montpellier, Marseille et Toulouse.Forte de ses 10 800 annonces et plus de 250 000 arrivées voyageurs, Lyon offre un cadre idyllique pour les amateurs d’Airbnb.

Airbnb Lyon

Que visiter à Lyon ?

La place du Vieux Lyon est idéale pour une longue pause déjeuner et vous ne serez pas loin de la Place Bellecourt et ses immeubles alentours.Le Parc de la Tête d’Or est l’endroit préféré des lyonnais pour de longues balades, des joggings ou autres pique-niques.Pour les visites culturelles vous retrouverez le musée Lugdunum avec ses objets et antiquités romains, le musée des Confluences ou le Théâtre antique.De plus, pensez à faire un saut à l’institut des Frères Lumière. Et si vous êtes de passage en décembre, foncez admirer la fête des Lumières ! De quoi se sentir lyonnais ! 

N’hésitez plus !

Faites estimer votre bien lyonnais gratuitement et nous nous en occuperons durant votre absence ! 

[embed]https://www.instagram.com/p/Bem7RsNHyjE/?taken-by=toplyonphoto[/embed]

WeHost à la Nantaise : marché Airbnb, tourisme…

Airbnb Nantes

Nantes

WeHost à la Nantaise fait suite à notre farandole des nouvelles villes après Montpellier, Marseille et Toulouse !Forte de ses quelques 300.000 habitants, Nantes, capitale verte de l’Europe, est une ville accueillante en tête du palmarès où il fait bon vivre.

Nantes est notamment célèbre pour son art, présent dans toute la ville : suivez la ligne verte sur le sol et découvrez ensuite un espace culturel incontournable ! Durant cette visite insolite, vous pourrez non seulement découvrir 46 endroits comme des parcs, de l’art contemporain, le patrimoine architectural nantais mais aussi visiter des monuments et des musées tels que :

  • le musée d’Histoire de Nantes
  • la pointe noire
  • le ping-pong park
  • la cantine du voyage
  • le marché de Talensac

 

Et tant d’autres !

 

Bonus

Quelques anecdotes historiques sur la jolie ville de Nantes :

  • l'ancienne usine LU est maintenant un hammam : plus précisément, le hammam est situé dans le sous-sol. Il est aussi le plus grand de France. VOus retrouverez au rez-de-chaussée une exposition et une salle des fêtes ;
  • les immeubles sont penchés : la plupart des immeubles bourgeois sont penchés. Sur l'Île Feydeau, les immeubles ont été construits sur le sable d'un ancien bras de la Loire. Ils tiennent grâce au fait qu'il soient collés les uns aux autres et les pierres de tuffeau et granit aident à la stabilité.

 Alors faites estimer votre logement nantais gratuitement pour faire découvrir la richesse de votre patrimoine !

[embed]https://www.instagram.com/p/Bdwz6oiBGb5/?taken-by=topnantesphoto[/embed]

WeHost à Toulouse : découvrez la ville rose

marion-p-5Vt95Vys_a0-unsplash

 Après Montpellier et Marseille, bienvenue dans la ville rose : Toulouse ! Ville incontournable du Sud-Ouest de la France, Toulouse accueille à son tour WeHost en 2018.Célèbre pour sa teinture bleue et le pastel, Toulouse regorge de magnifiques endroits à visiter et de parcs où flâner.Toulouse compte 5 400 annonces sur la plateforme Airbnb et ses 134 000 arrivées voyageurs. On ne se lasse donc pas des paysages et du dynamisme.Le saviez-vous ? Toulouse est surnommée “la ville rose” en raison de la couleur de ses briques. En effet, les briques en terre cuite ont servie à l’ère romaine à construire les bâtiments toulousains, surtout depuis l’Antiquité où elle est très utilisée.

 

Que visiter à Toulouse et ses alentours ?

Connue pour son musée Aéroscopia à la cité de l’espace, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’aviation et l’espace.Suite à son succès sur la teinture bleue et le pastel, la ville a profité de ses richesses pour bâtire des centaines d’hôtels particuliers. Vous pouvez en visiter certains librement, d’autres nécessitent des guides.Détendez-vous près de la Garonne, du Canal du Midi (ou dans les autres 160 espaces verts de la ville) et admirez les graffitis, véritable art urbain, sur les différents immeubles qui vous entourent. Ne manquez pas la rue Gramat, la rue Lapeyrouse et la place Arnaud-Bernard. Enfin, délectez-vous d’un plat à base de saucisse de Toulouse, d’un poulet à la toulousaine ou encore d’un fenetra. Appréciez votre séjour !Ne délaissez pas la mer qui est à 2 heures de trajet en voiture !

Faites donc vite estimer votre logement gratuitement !

WeHost sur sa lancée sur la côte méditerranéenne

Airbnb Marseille

 Nous vous annoncions il y a peu l’ouverture de la ville de Montpellier, voici maintenant venue le moment de souhaiter la bienvenue de Marseille dans le réseau WeHost !La Cité Phocéenne, gorgée de soleil, est prête à accueillir vos locataires, et WeHost, prêt à vous aider dans la gestion de vos appartements.En effet, avec près de 10 000 annonces Airbnb et 258 000 arrivées voyageurs en 1 an, Marseille a de quoi attirer des touristes du monde entier.

 

Que visiter à Marseille et ses alentours ? Bien entendu, les passages incontournables de Marseille sont le Vieux Port avec les marinas et l’odeur iodée de l’air ainsi que le Château d’If.Le fort Saint-Jean est aussi attractif avec le Parc Borély, les calanques de Morgiou ou encore les nombreuses plages valent le détour ! Et pour les férus d’histoire, la Grotte Cosquer sera parfaite ainsi que le Jardin du Pharo avec la résidence de Napoléon III.

 

N’hésitez pas à faire estimer votre logement sur le site de WeHost gratuitement !