Christian, city manager WeHost au service des hôtes bordelais.

Voici le portrait de Christian, city manager bordelais chez WeHost depuis deux ans. Il a réussi à se libérer pour nous expliquer en quoi consiste son travail et pourquoi ce job est fait pour lui.

D’où viens tu ?

J’ai grandi à Trinidad et Tobago, petite île au sud des Caraïbes au large du Venezuela. 

Je suis venu à Bordeaux dans le cadre d’un échange avec mon Université de Trinidad et Tobago en 2009. 

J’ai suivi un cursus de langues étrangères à Bordeaux Montaigne puis je me suis instinctivement dirigé vers le management touristique.

J’ai choisi cette voie premièrement, parce que je suis trilingue, atout que je juge nécessaire dans ce secteur. Ensuite, parce que j’aime rencontrer des gens, voyager et partir à la découverte de nouvelles cultures.

 

Racontes nous ton histoire avec WeHost ?

Je ne me voyais pas travailler dans un hôtel ou dans une entreprise où je redoutais de rester derrière un ordinateur : J’ai besoin d’avoir un contact et un échange avec les gens. 

J’ai envoyé mon C.V en candidature spontanée  et à la suite de deux entretiens j’ai été pris ! J’avais beaucoup de points communs avec le City Manager sur place : l’expérience dans l’hôtellerie et particulièrement en auberge de jeunesse, une double culture commune et le goût du voyage ! 

Je suis arrivé chez WeHost en janvier 2018 pour un stage de 6 mois, cela a débouché sur un CDD en tant que chargé de comptes.

Récemment, j’ai eu l’opportunité de devenir city manager de la ville de Bordeaux.  WeHost m’a permis de mettre mes passion au service de mon travail. 

 

En quoi consiste ton travail ?

Le site WeHost dispose d’un simulateur qui permet aux visiteurs de calculer le montant que pourrait leur rapporter la location ponctuelle de leur bien. Une fois rempli par l’internaute, je reçois le formulaire de contact et me charge de les contacter pour fixer un rendez-vous. Je me rends chez eux pour faire un point sur leur projet de location. La bonne communication avec les propriétaires dès le début de notre partenariat est très importante et primordiale et je serai leur unique interlocuteur WeHost. 

Une fois le contrat signé, je m’occupe de créer l’annonce en plusieurs langues, surveiller la tarification et l’adapter en fonction des saisons.

Une grande partie de mon travail est d’établir le contact avec les voyageurs, du message de bienvenue jusqu’à la planification des entrées dans les lieux. Pour que tout se passe parfaitement, je dois m’accorder avec le prestataire de ménage pour qu’il soit fait en temps et en heure et que la personne qui accueillera les voyageurs puisse faire son check-in et dans les meilleures conditions.

 

Que préfères-tu dans ton métier ?

Encore une fois la relation de proximité avec les personnes sur le terrain. 

Par exemple quand mes clients me félicitent du travail que j’accomplis jours après jours et qu’ils deviennent « Superhost » ou quand des voyageurs mettent des commentaires positifs aux hébergements que je gère. 

J’ai accueilli un couple de touristes à Bordeaux qui m’a demandé de leur indiquer des bonnes adresses. Je les ai ensuite croisé dans plusieurs endroits que je leur avaient indiqué.  

Il étaient ravis de leur séjour et surtout des conseils, et idées de lieux à visiter et m’ont dit qu’ils reviendraient à Bordeaux ! 

 

The “place to be” à Bordeaux ?

Le Mama Shelter – pour leurs cocktails et le cadre intimiste. 

Les chantiers de la Garonne – pour boire un verre ou grignoter quelque chose en profitant de la vue exceptionnelle sur les quais bordelais. 

Néanmoins, l’endroit que je préfère au monde reste Trinidad et Tobago. J’apprécie mon pays natal surtout maintenant que j’y vais ponctuellement en tant que touriste pour les vacances ! Que ça soit pour ses plages exceptionnelles ou ses spécialités culinaires épicées !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *