Comment déclarer mes revenus sur Airbnb ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Revenus Airbnb

Mettre son logement meublé sur Airbnb et confier vos clefs à une conciergerie comme WeHost va vous permettre de maximiser vos revenus locatifs. De plus, grâce à notre équipe d’experts, nous estimons vos revenus avant la location et nous vous proposons le meilleur prix en fonction de l’offre et de la demande.

Vous souhaitez mettre votre logement en location Airbnb mais vous vous posez la question de comment déclarer ses revenus une fois l’argent perçu grâce à vos locations saisonnières ? WeHost vous explique comment remplir votre déclaration d’impôt sur vos revenus.

Au moment de déclarer vos revenus Airbnb, deux choix se présentent à vous : déclarer vos revenus sous le régime micro-bic ou le régime de bénéfice réel.

Par automatisme, la déclaration proposée sera le micro-bic.

Les exceptions : 

  • Si les revenus sont supérieurs à 72 600 euros.
  • Si vos revenus fonciers sont supérieurs à votre salaire.

 

Si vous optez pour le régime simplifié micro-bic, vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire de 50%.

Vous pouvez également déclarer au réel, mais cela reste un choix. En déclarant vos revenus au réel, vous êtes engagé irrévocablement pour 3 ans. Le calcul est très simple, vous déduisez vos charges à vos recettes.

Je fais appel à une conciergerie Airbnb ou un autre organisme, que dois-je déclarer ?

Lorsque que vous faites appel à une conciergerie comme WeHost ou un service du même type, cela ne vous permet pas de réduire vos revenus de la somme facturée par votre prestataire de service.

Lors de votre déclaration des impôts, les revenus à déclarer sont ceux perçus sur Airbnb.

Exemple : Vous recevez un revenu total de 100€ sur la plateforme Airbnb. La société de prestation de services prend 20%, soit 20€. Vous devez donc déclarer 200€ et non 80€.

*Comment faire classer mon logement ?

Faire classer son logement peut être un vrai plus pour le propriétaire qui souhaite préciser le niveau de confort et la prestation de son bien. Cependant, pour pouvoir classer son logement il faut respecter certaines règles spécifiques : 

Si vous souhaitez faire classer votre logement, il faut que vous vous rendiez dans l’office de tourisme de votre commune afin d’obtenir la liste des organismes accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC) ou les organismes visés au 2° de l’article L.324-1 du code du tourisme que vous devez mandater ou sur internet.

Par la suite, rassemblez les équipements figurants sur la liste fournie par l’organisme afin d’obtenir votre classement. Ce dernier effectuera une visite de votre logement et vous fournira par la suite :

  • Une grille de contrôle remplie par l’organisme
  • Une proposition de classement
  • Le rapport de contrôle

 

Vous disposerez d’un délai de 15 jours pour refuser l’offre de classement sinon, le classement entrera en vigueur.

Retrouvez notre dernier article de blog : Comment louer sa résidence principale sur Airbnb ?