La plateforme de réservations de locations de vacances connue sous le nom d’Airbnb, existante depuis 2008 rencontre un grand succès auprès des voyageurs mais aussi des propriétaires d’une résidence principale ou secondaire. Comme on le sait, la façon de consommer le voyage à beaucoup changé depuis quelques années et chaque jour, les plateformes comme Airbnb, Booking ou BnbSitter doivent se réinventer afin de répondre aux nouveaux besoins de ses clients.  Cependant, certaines personnes souhaitant réserver un séjour sur la plate-forme Airbnb restent méfiantes quant au risque d’annulation de ces dernières. En effet, l’hôte a la possibilité d’annuler un séjour si des incidents surviennent aux derniers moments mais ont aussi la possibilité d’annuler sans motif. Afin d’éviter que les voyageurs se retrouvent sans logement du jour au lendemain, la plateforme Airbnb a mis en place des réglementations spécifiques.

Quelles sont les conditions d'annulation Airbnb ?

Si l’hôte doit annuler pour des raisons personnelles et inévitables, les voyageurs seront bien entendu transférés sur un nouveau logement et le propriétaire ne paiera pas de frais d’annulation.

Pour les raisons inévitables auxquelles un propriétaire peut faire face, nous avons : 

  • Des dégâts dans l’habitation (fuite d’eau, fuite de gaz, dégâts matériels…)
  • L’immobilité de l’hôte qui l’empêche de quitter son logement
  • Des intempéries
  • Des problèmes géopolitiques
  • Des restrictions gouvernementales
  • La preuve que des voyageurs souhaitent faire la fête dans le logement
 
Cependant, même si l’hôte ne sera pas sanctionné s’il annule une réservation pour les raisons ci-dessus, il ne peut effectuer cette annulation que 3 fois par an. Si au-delà de cette limite, il souhaite toujours procéder à une annulation, le propriétaire devra contacter le service client d’Airbnb afin qu’il puisse entamer la procédure sans frais. Attention, si la plateforme détecte un abus de la part de l’hôte, la fonctionnalité permettant l’annulation instantanée pourra lui être supprimé. Bien entendu si vous souhaitez annuler pour une de ces raisons, vous serez amené à présenter un justificatif (photo du dégât, documents pour des travaux etc…)

Jusqu’à maintenant, lorsqu’un propriétaire souhaitait annuler une réservation, les frais étaient calculés en fonction de plusieurs critères : 
 
  • Si l’annulation a été faite maximum 7 jours avant l’arrivée des voyageurs, Airbnb déduit 50$ de la facture de l’hôte
  • Si l’annulation a été faite après 7 jours avant l’arrivée des voyageurs, Airbnb déduit alors 100$ de la facture de l’hôte
Airbnb

Quelle est la nouvelle politique d'annulation ?

Depuis le 22 août, une nouvelle politique d’annulation a été mise en place par Airbnb pour éviter les dépassements. En effet, si le propriétaire décide d’annuler une réservation sans motif valable, ce dernier est exposé à des frais d’annulations qui pouvaient être déduits des versements effectués par Airbnb. Dorénavant, en cas d’annulation, l’hôte devra verser ou sera prélevé d’une somme qui dépendra du montant de la réservation (hors taxe de séjour).

Les critères sont les suivants :

  • Si la demande d’annulation est effectuée au maximum 48 heures avant le début de la demande de réservation, les frais vont correspondre à 50% du montant de la réservation.
  • Si la demande d’annulation est effectuée au maximum 30 jours et plus de 48 heures avant le début de la demande de réservation, les frais vont correspondre à 25% du montant de la réservation.
 
En revanche, après la mise en place de cette nouvelle politique d’annulation, Airbnb a décidé de la réglementer en imposant une somme minimum et maximum aux frais. En effet, si la réservation est inférieure, les frais d’annulation s’élèveront au minimum à 50$ et si le montant de la réservation est supérieur, les frais d’annulations s’élèveront au maximum à 1000$.
 

Quelles sont les conséquences d'une annulation Airbnb de la part d'un hôte ?

Si vous vous retrouvez à annuler régulièrement des réservations pour diverses raisons, cela va entraîner certaines conséquences sur votre profil Airbnb.

 

Dans un premier temps, vous pouvez voir votre calendrier bloqué et donc perdre la possibilité d’avoir des réservations et donc des revenus. Dans un second temps, vous pouvez aussi vous risquer à voir votre annonce Airbnb suspendue ou même bloquée. Enfin, pour les propriétaires étant en possession du badge de superhost, ce dernier pourra être retiré. Il est donc important avant de vous lancer dans la location saisonnière de prendre tous ces risques en considération !

 

Si vous souhaitez éviter au mieux d’être face à une situation d’annulation, vous pouvez faire appel aux services d’une conciergerie Airbnb comme WeHost qui vérifiera toujours le profil de vos voyageurs, s’occupera d’accueillir les guests, du ménage et de la blanchisserie mais aussi des petits travaux du quotidien ! Et en plus nous sommes disponibles 7 jours sur 7 afin de répondre à vos questions et de vous apporter les réponses dont vous avez besoin. Alors n’hésitez pas à confier votre bien à WeHost !