L’expérience de Valentin: « checkeur » WeHost à Marseille.

J’ai 27 ans, et j’ai monté il y a moins d’une année une entreprise de traiteur à Marseille. Mon entreprise est jeune et, pour l’instant, comme j’ai encore quelques moments de libres, j’ai cherché un travail en complément.

J’ai toujours fait des petits boulots. Quand j’étais étudiant, par exemple, j’ai souvent travaillé dans la restauration et l’hôtellerie : j’ai toujours aimé le contact avec les gens. En plus de la l’intérêt financier, avoir un job me permet de structurer ma journée de travail et de m’aérer l’esprit, car un auto-entrepreneur est souvent amené à travailler seul chez lui.

J’avais besoin d’un job “à la carte” qui ne m’engage pas sur le long terme et, surtout, qui me laisse du temps libre. Cela excluait d’emblée les CDI et CDD à temps partiels.

Une connaissance a commencé à faire des check-in aux débuts d’AirBnb pour rendre service à des personnes de son entourage. Quelques années plus tard, il a commencé à travailler pour WeHost, m’a parlé de ce job et m’a expliqué en quoi il consistait. Cela m’a tout de suite intéressé. J’ai postulé, et je travaille maintenant pour WeHost depuis 6 mois.

Si je devais expliquer rapidement mon travail, je dirais que je suis la personne qui est en charge d’accueillir les  voyageurs dans l’appartement qu’ils ont loué sur Airbnb.

Bien entendu, c’est un poil plus complexe. Et, en plus de savoir parler plusieurs langues, je dois être organisé !

Je vis en centre ville, je suis donc assez flexible et m’arrange avec le city manager selon mes disponibilités. 

Je me charge de récupérer les clefs du, ou des logements, selon le nombre de check-in que je vais devoir faire. J’essaie de ne prendre que des arrivées suffisamment espacées pour avoir le temps de tout faire sereinement et tranquillement. Il ne faut pas perdre de vue que la plupart des gens viennent pour le loisir : ils doivent être accueillis par quelqu’un de souriant et qui n’est pas stressé. 

Je me rends sur les lieux environ 30 minutes avant l’arrivée des voyageurs. Une large partie de mon travail consiste à vérifier si le logement est bien prêt, le ménage bien exécuté, l’électroménager en état de marche en particulier le Wi-Fi… Aujourd’hui, c’est la première chose que les voyageurs demandent en arrivant ! 

Ensuite, je dois m’assurer que les voyageurs prennent connaissance de la fiche d’accueil rédigée par WeHost et les propriétaires, qui détaille les quelques règles de vie à respecter dans le logement.

Il peut arriver que les voyageurs aient du  retard, pour des raisons de transport par exemple. Selon la durée de leur retard, je choisis d’aller accueillir d’autres voyageurs, ou bien de les attendre en travaillant : j’emmène toujours de quoi travailler avec moi !

Ce job me permet de gérer mon temps et surtout de rester en contact avec le milieu professionnel en attendant le démarrage de mon entreprise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *