Entretien avec Sophie: city manager WeHost, montpelliéraine et passionnée.

Depuis plus d’un an, Sophie gère des appartements pour WeHost à Montpellier. Elle nous en dit plus sur son métier et sa reconversion professionnelle.

 

Bonjour Sophie! Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

J’ai 38 ans et suis originaire de Carcassonne. Je suis arrivée à Montpellier en 1999 , après le bac, pour suivre des études en communication. Après mon master, j’ai commencé à travailler comme infographiste, puis j’ai été directrice de la communication dans une entreprise de service à la personne et d’aide à domicile.

Lorsqu’en 2016 cette entreprise à été rachetée, je me suis posée la question d’en partir. Certes, j’y occupais un poste intéressant, à forte responsabilité, mais il me semblait en avoir fait le tour, d’autant qu’un projet me trottait dans la tête depuis un bon moment. 

Comment es-tu devenue city manager ?

Il y a quelques années, des amis étaient partis faire un tour du monde pendant un an. Ils avaient mis  leur bien en location sur la plateforme Airbnb, en faisant appel à une conciergerie de Montpellier pour les assister dans cette tâche qu’ils ne pouvaient, bien entendu, pas gérer à distance. J’avais trouvé ce concept de conciergerie très intéressant. Il recoupait mon expérience en tant qu’hôte, puisque je louais moi même via Airbnb une chambre indépendante de mon domicile. Recevoir des voyageurs de tous horizons chez moi, me plaisait beaucoup : j’adore les rencontres !  C’est à ce moment là que j’ai eu l’idée de monter ma propre conciergerie. 

Alors que je laissais mûrir tranquillement mon projet, et au moment où j’avais décidé de quitter mon travail, j’ai vu une annonce de job sur internet : WeHost cherchait un ou une city manager sur Montpellier.

J’ai aussitôt répondu à l’annonce et ai eu un rendez-vous avec Romain et Victor , les fondateurs de WeHost. Au terme de cet entretien, nous avons d’un commun accord décidé de travailler ensemble. Ce qui m’a motivée, c’est le fait de démarrer cette activité accompagnée par une entreprise expérimentée, plutôt que d’être seule. C’était en août 2018.

Peux-tu nous décrire ton métier ?

J’ai démarré mon activité de conciergerie petit à petit alors que j’étais encore salariée, et je ne regrette pas du tout mon choix ! C’est un travail qui demande énormément de rigueur, d’organisation, et surtout dans lequel on doit rentabiliser sont temps au maximum. En plus de la prépondérance de l’aspect opérationnel, qui me correspond tout à fait, il y a le côté commercial du poste qui est très plaisant. Il ne s’agit pas de vendre un produit à tout prix, mais plutôt de proposer un service dans le but d’aider les propriétaires. Qu’il s’agisse de leur résidence principale ou secondaire, soit ils ne sont pas sur place pour gérer les ménages et les accueils, soit ils n’ont tout simplement pas le temps. 

C’est un métier de service : il faut savoir mettre ses petits problèmes de côté pour accueillir du mieux possible les voyageurs et garder l’hospitalité WeHost au cœur de notre travail ! Les voyageurs viennent le plus souvent pour des vacances ou des week-end, ils sont détendus, et cela rend l’atmosphère de travail plaisante.

 J’aime la dimension internationale de cette activité et surtout la pratique d’autres langues avec les voyageurs, en particulier l’anglais que j’ai beaucoup de plaisir à parler.

Mon travail m’offre une autonomie et une liberté extraordinaires ! J’ai la chance de pouvoir couvrir toute ma zone à vélo et, surtout, je gère moi même mon temps. Je suis très bien entourée et accompagnée , l’équipe WeHost France est très solidaire. Les city managers des autres villes et moi nous entraidons beaucoup malgré la distance et bien sûr je fais le point avec Romain toutes les deux semaines.

Une petite anecdote à nous raconter ?

Parfois, les voyageurs ont de belles attentions envers nous, il arrive qu’ils laissent un petit mot ou encore un cadeau !

Je me souviens par exemple qu’un vigneron à qui je louais un bien avait oublié le chargeur de son téléphone portable. Je l’ai naturellement dépanné en lui en prêtant un jusqu’à la fin de son séjour. Lors du check-out, il m’a offert des bouteilles de sa cuvée en guise de remerciement !

Ce que j’aime dans ce métier ce sont les retours positifs des voyageurs : le fruit de mon travail est palpable directement. 

 

 

Vous souhaitez confier votre bien à WeHost dans la ville de Montpellier ?

Contactez Sophie au plus vite:

sophie@wehost.fr

+33 6 72 77 49 70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *