Q-Park, l’opérateur de parkings qui boost la mobilité urbaine

Q-Park : Les stationnement serein dans les centres urbains

WeHost Q-Park Le stationnement est devenu un stress permanent. En moyenne, un conducteur français circule 20 minutes pour trouver une place en voirie dans un centre urbain. À tout instant, c’est un véhicule sur cinq qui est en recherche d’un endroit où se garer. C’est donc dans un secteur en pleine ébullition que Q-Park dessine sa vision du stationnement en ville : des parkings simples d’accès, situés à proximité des lieux d’intérêt, et pour des prix compétitifs. Portrait d’un groupe à l’ambition européenne qui a fait de la mobilité urbaine le moteur de son développement.

La promesse de Q-Park : un stationnement plus serein

S’il fallait condenser toute l’ambition de Q-Park en une formule, ce pourrait être celle-ci : proposer aux automobilistes des solutions de stationnement de haute qualité en centre-ville. Grâce à une offre de parkings stratégiquement situés au cœur des grandes agglomérations, le groupe entend améliorer la mobilité en garantissant l’accès à des infrastructures qualitatives et propres, en assurant la sécurité des utilisateurs, et en transformant ce qui est aujourd’hui une source de stress – la recherche d’une place de stationnement – en une opération rapide, simple et pratique. Pour remplir ces missions, Q-Park s’appuie sur trois principes cardinaux : l’accueil, le confort et la fiabilité. Le rôle de Q-Park s’inscrit dans un contexte de mutation du secteur du stationnement. Celle-ci doit autant aux innovations technologiques (l’essor du numérique) qu’aux évolutions législatives (à l’image de la loi sur la modernisation de l’action publique territoriale – MAPTAM – qui a décentralisé le stationnement payant en 2018). Cette mutation a eu trois conséquences majeures :
  • La digitalisation des offres de stationnement en voirie (systèmes de réservation et de paiement en ligne, contrôle automatisé…).
  • La reprise en main de la gestion du stationnement urbain par les collectivités locales (incitées à tisser des partenariats).
  • La création de nouvelles offres de stationnement au cœur des villes afin de proposer aux automobilistes des alternatives pertinentes, alors que les règles qui encadrent l’arrêt et le stationnement en ville n’ont cessé de se renforcer.
 C’est au croisement de ces évolutions que Q-Park a placé son action. Le groupe crée des infrastructures dédiées au stationnement ou acquiert des parkings existants pour les transformer, assure la gestion de ces infrastructures, propose des services digitalisés de réservation, et tisse des partenariats avec les collectivités, les promoteurs et les aménageurs dans une démarche d’amélioration continue de la mobilité urbaine.

Q-Park : un groupe européen en plein développement

La petite entreprise hollandaise, fondée en 1998, s’est rapidement transformée en l’un des opérateurs de stationnement les plus importants du marché européen. En moins de deux décennies, Q-Park s’est transformé en un groupe d’ampleur européenne, comprenant 1 800 collaborateurs, et gérant 3 000 parkings répartis dans sept pays pour un total de 570 000 places de stationnement. Leader en Belgique, en Hollande et en Irlande, numéro deux au Danemark et en France, Q-Park fait partie du Top 5 européen des entreprises privées du secteur. Ce développement ne doit rien au hasard. Au contraire, il repose sur l’expertise et la qualité du groupe, mais aussi sur sa réactivité et sa capacité d’adaptation – essentielles dans un secteur qui évolue très vite. La France est un exemple canonique des étapes de ce développement rapide. En 2002, Q-Park rachète ParcoFrance (propriété de Bouygues) qui compte alors 70 collaborateurs et gère 70 000 places de stationnement, puis acquiert successivement Sérimo en 2003 et Epolia en 2008. Aujourd’hui, la filiale française du groupe dispose d’un parc de 200 parkings dans 70 villes, pour un total de 105 000 places ; elle compte 300 collaborateurs et 47 000 abonnés à son service ; et elle a généré 132 millions de chiffre d’affaires en 2019.

La réservation en ligne : un service pensé pour les automobilistes

La croissance exponentielle de Q-Park s’explique aussi par la volonté du groupe de saisir les opportunités liées aux innovations technologiques. Les parkings Q-Park ont ainsi été parmi les premiers à proposer un service de réservation en ligne très poussé. Avec de multiples avantages pour les automobilistes : choix de la durée de réservation et du type de forfait (« Onepass » pour une seule entrée/sortie, « Multipass » pour plusieurs entrées/sorties), pas d’engagement, disponibilité de la place garantie (même si le parking affiche complet), système d’abonnement, tarifs attractifs et offres promotionnelles fréquentes. Comme d'autres acteurs innovants de la mobilité ou de l'hôtellerie (à l'image de ce que fait WeHost dans le domaine de l'hébergement touristique), Q-Park a donc bâti sa stratégie de développement sur trois piliers :
  • La proximité (une implantation sur l’ensemble du territoire, en particulier dans les grandes villes),
  • L’accessibilité du service (rendue possible par une gestion en grande partie digitale),
  • La réponse à des problématiques quotidiennes très concrètes (stationner en cœur de ville sans s’arracher les cheveux).
 En somme, Q-Park a bien compris que ce sont de « petites » avancées (comme de simplifier l’accès au stationnement urbain) qui font les grandes (r)évolutions.

Le marché Airbnb en France

andrea-davis-VOWXF7lsAN0-unsplash Depuis son arrivée en 2010 en France, Airbnb n’a fait que s’accroître. L’entreprise a su s’imposer en moins de 10 ans dans pas moins de 190 pays. Comment expliquer ce phénomène ? 

Pour la petite histoire

Les fondateurs originaires de San Francisco d’Airbnb, Joe Gebbia et Brian Chesky, ont eu l’idée, pour boucler leur fin de mois, de louer une petite chambre inutilisée dans leur appartement en “Bed & Breakfast”. Une conférence sur le design avait lieu à proximité de leur logement : des participants cherchent à se loger à moindre coût. Ils louent des matelas pneumatiques (airbed) à leurs hôtes et lancent le “Airbed and Breakfast”, plus tard contracté en “Airbnb”. Lancée en 2008, cette start-up surfe sur la vague de l’économie collaborative. Et permet de louer pour une courte durée une chambre, un appartement, une maison, voire même une île privée ! Vous vous retrouvez dans un logement typique. Un appartement haussmannien avec parquet et moulures à Paris, une échoppe bordelaise ; dans un traboule à Lyon, ou une maison sur la plage à Cannes. . . Son modèle permet aux touristes d’économiser et aux loueurs de se faire un peu d’argent de poche. 

 

Marché national

La France est devenu le deuxième marché derrière les Etats-Unis avec un impact économique de 10,8 milliards d’euros en 2019 (enquête réalisée par Airbnb). Emmanuel Marill, directeur de la plateforme en France, se félicite de ce succès.Airbnb recense 8.5 milliard d’arrivées voyageurs dans l’Hexagone avec plus de 300 000 hôtes. Ces derniers gagnent 2100€ par an environ pour leur résidence principale grâce à ce service de location à courte durée.
Une bonne opportunité pour rembourser ses billets pour les vacances !
En 2019, Paris a regroupé la majorité d’annonces Airbnb : 43%. Toutefois, depuis un an et demi et aujourd'hui avec la pandémie, la plate-forme Airbnb a affermi sa présence dans les campagnes françaises. Le milieu urbain était la marque de fabrique d’Airbnb, mais le rural connaît depuis cet été son succès avec 85% des voyageurs en campagne plutôt qu'en ville.  Les villes de provinces ont de plus en plus de succès auprès des touristes étrangers mais aussi français cette année. La plate-forme originaire de San Francisco a donc encore de (très) beaux jours devant elle. 

Myriam : working girl montpelliéraine et hôte Airbnb.

Myriam , fraîchement diplômée en 2015, a directement été embauchée en CDI dans une grande entreprise basée à Montpellier. Elle s'est alors demandée s'il n’était pas plus judicieux d’acheter un appartement, plutôt que de payer tous les mois un loyer.

 

Myriam s’est donc mise à la recherche d’un logement et a jeté son dévolu sur un deux pièces proche du centre ville de Montpellier qu’elle occupe maintenant depuis 3 ans.

C’est un petit appartement plutôt bien optimisé et agencé : il dispose d’une cuisine ouverte sur un salon, d’une chambre et d’une petite salle de bain équipée d'une douche à l’italienne. Le point fort de ce logement ? Un parking, qui s’avère être un gain de temps et d’argent pour Myriam, car elle ne peut pas se passer de son véhicule pour son travail. Elle a gravi les échelons jusqu’à une promotion pour un poste à grande responsabilité, qui l’amène à faire des déplacements de plusieurs jours partout en Europe, plusieurs fois par an.  Malgré un salaire tout à fait correct, 

Myriam doit faire face à une réalité que rencontre bon nombre de propriétaires : les frais d'entretien de son appartement! Il y a plus de 2 ans, sur les conseils avisés de ses amis, elle s'est penchée sur l’éventualité de proposer son bien en location sur la plateforme Airbnb. D'autant que, si Myriam s’absente  pour le travail, il lui arrive également de partir en week-end et en vacances !

 

 Le soutien de WeHost

Myriam s’est lancée dans l’aventure Airbnb en novembre 2018. Son souhait était de pouvoir accueillir un maximum de voyageurs quand elle s’absentait pendant une semaine ou plus, sans avoir à se préoccuper des ménages et de la remise des clefs entre deux réservations . Une de ses amies lui a parlé des services de conciergerie de WeHost , ce qui l'a décidée à prendre contact avec Sophie, city manager WeHost à Montpellier. 

Airbnb Montpellier

En tant que professionnelle du tourisme et de la location courte durée, Sophie lui assure la gestion de A à Z de ses locations. Cela commence par la gestion de l’annonce, puis par un soin tout particulier accordé à la sélection des voyageurs. Myriam sait que Sophie, qui est elle même hôte Airbnb, s’occupe de ses voyageurs et de son bien comme si c’était elle. Ses voyageurs sont accueillis avec bienveillance et professionnalisme, dans un appartement parfaitement nettoyé et remis en état entre deux locations. Les voyageurs apprécient son appartement fonctionnel décoré avec goût, mais également les petites attentions, telles que la mise à disposition de thé, café ou encore les produits de bain offerts par WeHost lors de chaque réservation. 

 

Les avantages de louer son appartement pendant ses absences.

Les avantages de la location saisonnière sont multiples.Aussitôt son annonce mise en ligne, de nombreuses personnes ont souhaité séjourner chez Myriam et, comme les premiers commentaires ont tout de suite été très positifs, elle a pu augmenter le prix de ses nuités. 

Les bénéfices de ses locations lui servent: à financer la totalité des frais que lui occasionne son appartement, telles que les charges (copropriété, chauffage, taxe foncière) et son entretien,  mais également de réduire le coût de ses vacances.Myriam est rassurée que son appartement soit occupé pendant ses absences. Elle a pu dispenser son entourage d’aller patrouiller pour s’assurer que son appartement n'avait pas été la cible de personnes mal intentionnées, surtout pendant la période estivale.

Vacances Airbnb

 

 Louer sa résidence principale sur Airbnb.

La loi Française autorise la location de sa résidence principale sur Airbnb. On entend par résidence principale l’endroit où l’on vit au moins 8 mois dans l’année, sauf raison professionnelle ou de santé.

Depuis le 1er janvier 2020 et dans  certaines villes de l’hexagone, la location de sa résidence principale est soumise à restrictions et ne peut pas excéder 120 nuits par année civile. 

 

Voici la liste des villes concernées (liste issue du site Airbnb.fr):

 

 

Si votre logement se situe dans une des villes concernées, vous pouvez simplement louer une pièce de votre bien, il vous sera toujours possible de la louer au delà des 120 nuits par année civile.

 

Entretien avec Sophie : city manager WeHost, montpelliéraine et passionnée.

Depuis 2018, Sophie gère des appartements pour WeHost à Montpellier.

Elle nous en dit plus sur son métier de city manager et sa reconversion professionnelle

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

J’ai 38 ans et suis originaire de Carcassonne. Je suis arrivée à Montpellier en 1999 , après le bac, pour suivre des études en communication. Après mon master, j’ai commencé à travailler comme infographiste. Puis j’ai été directrice de la communication dans une entreprise de service à la personne et d’aide à domicile.Lorsqu’en 2016 cette entreprise à été rachetée, je me suis posée la question d’en partir. Certes, j’y occupais un poste intéressant, à forte responsabilité, mais il me semblait en avoir fait le tour. D’autant plus qu’un projet me trottait dans la tête depuis un bon moment. 

 Comment es-tu devenue city manager ?

Il y a quelques années, des amis étaient partis faire un tour du monde pendant un an. Ils avaient mis  leur bien en location sur la plateforme Airbnb, en faisant appel à une conciergerie de Montpellier pour les assister dans cette tâche qu’ils ne pouvaient, bien entendu, pas gérer à distance. J’avais trouvé ce concept de conciergerie très intéressant. Il recoupait mon expérience en tant qu’hôte, puisque je louais moi même via Airbnb une chambre indépendante de mon domicile.

Recevoir des voyageurs de tous horizons chez moi, me plaisait beaucoup : j’adore les rencontres !  C’est à ce moment là que j’ai eu l’idée de monter ma propre conciergerie. 

Alors que je laissais mûrir tranquillement mon projet, et au moment où j’avais décidé de quitter mon travail, j’ai vu une annonce de job sur internet : WeHost cherchait un ou une city manager sur Montpellier.J’ai aussitôt répondu à l’annonce et j'ai eu un rendez-vous avec Romain et Victor , les fondateurs de WeHost. Au terme de cet entretien, nous avons d’un commun accord décidé de travailler ensemble. Ce qui m’a motivée, c’est le fait de démarrer cette activité accompagnée par une entreprise expérimentée, plutôt que d’être seule. C’était en août 2018.

 

Peux-tu nous décrire ton métier ?

J’ai démarré mon activité de conciergerie petit à petit alors que j’étais encore salariée, et je ne regrette pas du tout mon choix ! C’est un travail qui demande énormément de rigueur, d’organisation, et surtout dans lequel on doit rentabiliser son temps au maximum. En plus de la prépondérance de l’aspect opérationnel, qui me correspond tout à fait, il y a le côté commercial du poste qui est très plaisant.

Il ne s’agit pas de vendre un produit à tout prix. Mais plutôt de proposer un service dans le but d’aider les propriétaires.

Qu’il s’agisse de leur résidence principale ou secondaire, soit ils ne sont pas sur place pour gérer les ménages et les accueils, soit ils n’ont tout simplement pas le temps. C’est un métier de service : il faut savoir mettre ses petits problèmes de côté pour accueillir du mieux possible les voyageurs et garder l’hospitalité WeHost au cœur de notre travail ! Les voyageurs viennent le plus souvent pour des vacances ou des week-end, ils sont détendus, et cela rend l’atmosphère de travail plaisante. J’aime la dimension internationale de cette activité et surtout la pratique d’autres langues avec les voyageurs, en particulier l’anglais que j’ai beaucoup plaisir à parler.Mon travail m’offre une autonomie et une liberté extraordinaires ! J’ai la chance de pouvoir couvrir toute ma zone à vélo et, surtout, je gère moi même mon temps. Je suis très bien entourée et accompagnée , l’équipe WeHost France est très solidaire. Les city managers des autres villes et moi nous entraidons beaucoup malgré la distance et bien sûr je fais le point avec Romain toutes les deux semaines.

 

Une petite anecdote à nous raconter ?

Parfois, les voyageurs ont de belles attentions envers nous, il arrive qu’ils laissent un petit mot ou encore un cadeau !Je me souviens par exemple qu’un vigneron à qui je louais un bien avait oublié le chargeur de son téléphone portable. Je l’ai naturellement dépanné en lui en prêtant un jusqu’à la fin de son séjour. Lors du check-out, il m’a offert des bouteilles de sa cuvée en guise de remerciement !

Ce que j’aime dans ce métier ce sont les retours positifs des voyageurs : le fruit de mon travail est palpable directement. 

 

Vous souhaitez confier votre bien à WeHost dans la ville de Montpellier ?

Contactez Sophie au plus vite !

Clémence : la Superhost qui voulait à tout prix garder sa maison de famille.

Clémence, qui vit à Agen, a hérité il y a plusieurs années d’une maison de famille au Pyla, où elle a tous ses souvenirs d’enfance. Le Pyla, le bassin d'Arcachon, c’est l’endroit où elle se sent le mieux, et on la comprend ! Mais comment faire pour garder cette résidence secondaire ? Comment en assurer l’entretien, comment financer les taxes, les impôts, les consommations d’eau, de gaz, d'électricité ?La vendre ? Pas question ! Il ne restait plus qu’une solution à Clémence: la louer, mais en ayant la possibilité de bloquer des périodes réservées à son usage personnel. 

Airbnb

Airbnb : le choix de la location saisonnière

Louer son bien dans le but de le garder, venir y passer du temps pendant une partie des vacances ou le temps d’un week-end : elle a choisi Airbnb.

C’est un excellent compromis qui lui permet de louer sa maison ponctuellement, aux périodes où elle le décide, afin d’en disposer quand elle le veut et d’en profiter au maximum !

Airbnb et WeHost : la distance n’est plus un problème Il restait un problème à résoudre : la distance. Deux cents kilomètres séparent Agen d’Arcachon.Est-il raisonnable et rentable de faire quatre allers-retours pour accueillir des locataires un vendredi soir, remettre la maison en état (faire le ménage, laver, changer les draps, etc) et accueillir les locataires suivants ?En juillet 2018 Clémence se met à la recherche d’une entreprise capable de gérer sa maison de campagne à sa place. Tout se passe alors très vite : elle trouve WeHost sur internet, remplit dans la foulée le formulaire de simulation sur le site et obtient une estimation du montant que pourrait lui rapporter son bien en location saisonnière. Christian, city manager en charge de la zone Aquitaine, la contacte pour planifier un rendez-vous à domicile.
“J’ai tout de suite été séduite par l’aspect clé en main de l’offre, ainsi que la logistique mise en place par WeHost ! Deux cents kilomètres me séparent de ma maison au Pyla, mais je savais que WeHost était là pour gérer, ça me permettait d’être sereine!  J’ai découvert l’équipe WeHost : une équipe d’experts de la location saisonnière, pour qui la plateforme Airbnb n’a pas de secrets. Le travail de Wehost ne se limite pas à gérer la partie logistique, WeHost s’occupe également de faire varier le prix des séjours selon la saison et en fonction de la demande. Mon logement accueille le maximum de voyageurs et j’en tire des bénéfices !"
Clémence pensait que les demandes de locations allaient se concentrer essentiellement sur la saison estivale. Elle a été étonnée de voir que sa maison était demandée tout au long de l’année, par exemple pour les fêtes et pendant les vacances scolaires. Même si notre hôte n’est pas sur place pour accueillir les voyageurs, elle prend soin de leur laisser un guide de bonnes adresses et d’idées de lieux incontournables à visiter. Clémence leur suggère par exemple le sentier des argousiers qui démarre à son portillon et offre aux voyageurs une balade jusqu’à Arcachon. C’est en se laissant porter et en faisant confiance à WeHost, que Clémence est devenue “Super Host”Airbnb!

 

Jamais entendu parler du Pyla ?!

Le Pyla-sur-mer est une station balnéaire de la côte Atlantique, située à l’entrée du bassin d’Arcachon et à une soixantaine de kilomètres seulement de Bordeaux. La conciergerie Airbnb Wehost du bassin d'Arcachon y intervient depuis 2017. Les Bordelais sont très attachés au bassin d’Arcachon et aiment s’y retrouver à l’improviste dès que le soleil pointe le bout de son nez. Aujourd’hui, ce luxe ne leur est plus uniquement réservé, depuis que la ligne LGV relie la gare Montparnasse à Arcachon en trois heures ! Le Pyla, on y vient du monde entier pour visiter sa dune, la plus grande d’Europe. Elle s’étend sur 3 kilomètres et offre un panorama unique au monde sur le bassin d’Arcachon. Les plus courageux graviront 100 mètres à pieds dans le sable avant d’arriver à son sommet ! 

Lucile, notre city manager Lyonnaise et investie

Nous avons le plaisir de vous présenter Lucile, notre city manager Lyonnaise!

Cette touche-à-tout de l'hôtellerie nous raconte, pourquoi elle à hâte de sortir de son lit tous les matins pour savoir à quoi va ressembler sa journée de travail.

Lucile Lyon

D’où viens-tu et quel est ton parcours?

 J’ai 29 ans, j’ai grandi au Havre, en Normandie. Je suis arrivée à Lyon il y a 8 ans pour finir mes études et j’ai fait en sorte d’y rester!  Après un cursus hôtelier à l’école Vatel de Lyon, j’ai été réceptionniste dans un hôtel à Honfleur. J’ai ensuite été assistante de direction pour des propriétaires qui avaient des hôtels en Normandie et aussi plusieurs restaurants. Là, j'étais chargée du développement commercial.Mon souhait était de revenir à Lyon et en même temps de m’orienter vers la restauration. Je m’occupais du management B2C à l’Atelier des Chefs, une entreprise qui propose des cours de cuisine dispensés par des chefs professionnels.  

 

Mon contrat s’est terminé et j’ai commencé la conciergerie un peu par hasard  pour des parents d’amis. Ils possédaient des biens et qu'ils n’avaient pas le temps de gérer. Ce travail m’a tout de suite plu et j’ai petit à petit développé cette activité au delà de mon entourage.

 

Comment es-tu arrivée chez WeHost ?

Il y a quelques années, alors que je gérais déjà plusieurs appartements pour des propriétaires sur la plateforme Airbnb, j’ai été approchée par plusieurs sociétés de conciergerie via Linkedin. Parmi celles-ci, il y avait WeHost. L’idée m’a intéressée, je me suis mise à les comparer et j'ai fait mon choix au feeling. Certaines de ces entreprises pouvaient paraître plus alléchantes car plus importantes , mais j’ai préféré WeHost pour son côté start-up en plein essor. Il m’a semblé que c’était l’entreprise la plus ouverte et que je n’aurais pas à craindre qu’on m’impose de reprendre tout à zéro ainsi qu’une manière de travailler en gommant tout ce que j’avais bâti jusqu’à présent. J’aimais bien l’idée de continuer à développer le marché de la location Airbnb à Lyon et d’essayer d’apporter quelque chose de complémentaire et d'extérieur à l’entreprise tout en participant à son évolution. J’ai toujours travaillé dans des structures familiales où régnait une proximité entre la hiérarchie et les employés. Je me suis donc davantage retrouvée dans l’ADN de WeHost que dans celui des autres conciergeries. J’ai rejoint l’équipe WeHost en janvier 2018 et cela fait maintenant presque 3 ans que je travaille avec cette entreprise.

 

Quel est ton poste au sein de WeHost et en quoi consiste t-il ? Peux-tu nous décrire une journée type ?

Je suis la city manager WeHost de la ville de Lyon. Mon poste est très complet et varié, chaque jour est différent, je ne pourrais pas raconter une journée type. D’ailleurs, c’est ce qui me plait dans ce métier!

Je pense que la partie la plus importante de mon travail est le relationnel et la communication.

Etant en charge de la partie commerciale, je rencontre toujours une première fois les propriétaires dans leur appartement et je fais une estimation du prix de la nuitée avant la signature du contrat pour que ce partenariat soit rentable pour tout le monde. Je m’occupe aussi de créer leur annonce pour la rendre attractive. Cela implique une bonne connaissance du marché pour adapter les prix à la période de l’année et aux différents événements ayant lieu à Lyon. Au fil du partenariat, je m’occupe de vérifier le profil des voyageurs sur Airbnb et j’accepte ou non leur réservation. Puis je dois répondre à leurs différentes interrogations ou exigences en prévision de leur séjour.S’ajoutent à cela les aspects logistiques et la coordination : organiser l’arrivée des voyageurs et attribuer aux checkeurs des appartements en optimisant leur parcours. Je planifie et priorise  les ménages avec des consignes spécifiques selon le bien et les attentes des propriétaires et des voyageurs. 

 

Qu'est ce qui te plaît dans ce métier?

Ce que j’aime dans mon métier c'est l'absence de routine.

On ne sait jamais vraiment à quoi va ressembler sa journée! J’aime gérer toute sorte de situation: c’est mon adrénaline!

Il faut  être réactif à chaque demande ou imprévu que rencontrent les voyageurs en temps et en heure pour que leur séjour se passe le mieux possible. Au même titre que dans l’hôtellerie “classique”, il faut être disponible et être capable d’organiser les tâches selon les priorités. Par exemple, un voyageur qui n’a pas d'électricité dans son appartement doit être pris en charge tout de suite. Il en va de même avec les propriétaires qui sont souvent loin: leur bien doit rester viable et accueillant! Il faut se mettre en tête que c’est un métier qui comporte beaucoup d’aléas. On ne peut pas tout prévoir et le déroulement de la journée va dépendre des arrivées, des demandes, etc.  

 

Tu travailles pour WeHost mais tu as le statut d’auto-entrepreneur. Pour quelles raisons?

Entre le salariat et l'auto-entrepreneuriat, je n'ai pas réfléchi longtemps! Ce qui me plaît dans ce statut, c’est d’abord de se dire qu’on part de zéro et que toutes les étapes que l’on franchit c’est grâce à soi. Bien entendu, c’est aussi un travail de coordination et de collaboration avec les équipes de ménage et avec ceux qui accueillent les voyageurs. J’aime le côté challengeant de ce statut. Il faut se battre tous les jours pour garder ses clients, en avoir de nouveaux et que tout fonctionne! Les objectifs de WeHost et du city manager sont, à mon avis, les mêmes et ça ne peut être que bénéfique.

Entreprendre fait qu’on s’implique plus dans son travail
et qu’on prend les choses plus à cœur même si, bien sûr, il faut savoir prendre du recul et « décrocher » de temps en temps.

 

Vous souhaitez confier votre bien à WeHost dans la ville de Lyon ?

Contactez Lucile au plus vite !

Sybille, locataire d'un chaleureux appartement au cœur de Lyon.

Sybille et sa famille occupent un appartement en location situé  dans le 1er arrondissement de Lyon, au pied des Pentes de la Croix-Rousse : un quartier réputé être l’un des plus agréables de la ville.  Elle est designer et travaille avec son mari dans leur entreprise qui propose des aménagements paysagers. La nature ils aiment ça, et ils en ont besoin. 

Quitter le tumulte de la ville pour se mettre au vert

Le temps d’un week-end ou pendant les vacances, notre famille lyonnaise s’octroie des escapades. Comme beaucoup de personnes, Sybille et son mari se sont intéressés de près à la location ponctuelle de leur appartement afin d’amortir le coût de leurs absences.Sybille a eu l’accord de son propriétaire. Comme elle ne voulait pas se soucier des contraintes liées à la gestion de la location sur la plateforme Airbnb, elle a décidé de passer par une conciergerie  pour gérer l’annonce et pour prendre en charge tous les à-côtés : le ménage, les accueils et les sorties.

“Passer par une conciergerie, était une des conditions pour louer notre appartement sur Airbnb! En plus de me rassurer, ça a beaucoup rassuré mon propriétaire. Je pense d’ailleurs que c’est une des raisons qui l'a poussé à me donner son accord pour la location de mon appartement sur Airbnb!”

 Confier son bien : oui ! Mais pas à n’importe qui !Sybille a trouvé WeHost sur Internet et a contacté dans la foulée Lucile, la city manager de Lyon. Sybille, qui fonctionne au coup de coeur et au feeling, a tout de suite apprécié l’échange qu’elle a eu avec Lucile qui a pris le temps de lui expliquer en détail comment WeHost avait l’habitude de procéder.Ainsi, en juillet 2018, Sybille a confié les clefs de son superbe appartement de 110 m2 dans le centre de Lyon à WeHost.

Depuis, ajoute Sybille : “Nous entretenons un vrai lien de proximité. Lucile me tient informée des réservations et des commentaires des locataires. Nous avons de longues discussions sur les améliorations à apporter pour continuer à obtenir 5 étoiles sur la plateforme et surtout contenter au maximum les voyageurs ! Le travail que fait Lucile, accompagnée de ses prestataires, est colossal. Je lui dois tous les témoignages de satisfaction des voyageurs qui ont franchi ma porte !”

  •  Sybille prend son rôle d’hôte très à cœur. Elle adore recevoir et souhaite que les voyageurs se sentent bien dans l'ambiance chaleureuse qu'elle a créée.  
Si vous êtes de passage dans son appartement, elle vous aura certainement laissé un petit mot d'accueil avec quelques recommandations: arpenter les ruelles du quartier de la Croix Rousse, parcourir les quais à vélo. D'ailleurs, elle propose des vélos aux voyageurs pour qu’ils puissent profiter de la ville au maximum ! 
 
Louer mon appartement en Airbnb si je suis locataire.

Cela est autorisé, sauf si vous êtes locataire d’un logement social. Il est tout de même nécessaire de suivre quelques règles avant de se lancer. WeHost et ses city managers peuvent vous aider pour cela, mais en attendant, voici un petit rappel si vous êtes locataire :

  • Vous devrez demander, et obtenir, l'autorisation écrite de votre bailleur jointe d’une copie du bail en cours.
  • Le bail que vous avez signé est antérieur à la date du  27 mars 2017 : dans ce cas, vous pourrez sous-louer votre appartement sans autorisation, sauf clause contraire dans le bail.

Dans les deux cas, le montant du loyer de sous-location ne doit pas être supérieur à celui payé par le locataire principal.

Portrait de Célia: responsable clientèle WeHost aux petits soins.

Ce mois-ci, on vous présente Célia, responsable clientèle de la ville de Paris chez WeHost. Cette parisienne d’origine, arrivée à Bordeaux en 2018, nous  raconte son parcours dans l’entreprise et ses aspirations au fur et à mesure que se développe WeHost.

Quel est ton poste chez WeHost, en quoi consiste t-il ?

Responsable clientèle, j’interviens une fois le contrat signé entre le city manager et le propriétaire dans la ville de Paris.Mon rôle est d’accompagner les clients tout au long de leur relation avec WeHost Paris. En concertation avec les propriétaires, je commence par créer l’annonce de location sur Airbnb, en plusieurs langues. Ensuite, je mets au point avec eux ce qui fait l’essentiel de notre plus-value : l’organisation des ménages dans le but de présenter au locataire un logement irréprochable. Bien sûr, je veille à la tarification adéquate du bien, notamment en fonction de la saison.

 

 Comment es-tu arrivée chez WeHost ?

Après avoir fait 12 ans de restauration, d’hôtellerie et d’événementiel, après avoir évolué depuis des postes de barmaid, serveuse, jusqu’à des postes de manager ; j’avais besoin de nouveauté, d’horaires plus raisonnables.

Je souhaitais m’orienter vers des fonctions plus administratives, en gardant toutefois ce qui fait l’intérêt des métiers de service : les relations avec la clientèle.

En fait,  j’ai commencé à faire des check-in pour WeHost Paris un peu par hasard. Peu de temps après, l’entreprise a ouvert un poste de responsable clientèle, et m’a proposé un CDD de 6 mois. Cet essai s'est récemment transformé en CDI, et voici maintenant un an que j’occupe ce poste chez WeHost !

 

Quels étaient pour toi les critères du job idéal ?

A 31 ans, je souhaitais évoluer vers un poste de responsabilité, qui me permettrait également de rester en contact avec la clientèle. Je ne m’imagine pas faire un métier uniquement confinée dans un bureau : j’ai besoin des contacts humains !

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ton travail ? 

Je pense avoir trouvé chez WeHost un bon compromis entre mes aspirations et ce qui m’est proposé. J’aime avant tout le côté start-up, et la proximité que nous entretenons, que cela soit  dans nos équipes, ou avec les fondateurs, Romain et Victor.

Comme tous les jobs que j’ai faits jusqu’à présent, la bonne communication entre nous tous, ainsi qu’avec les prestataires, est primordiale.

Chacun a une tâche qui lui est impartie, mais nous sommes tous très complémentaires. WeHost m’a rapidement fait confiance. J’ai eu carte blanche pour faire des propositions et donner des idées, tout en ayant une feuille de route bien tracée. L’entreprise se développe très vite, la plateforme Airbnb évolue sans cesse, et nous avons de plus en plus de demandes : on ne s'ennuie jamais chez WeHost !

Ce qui me plaît, chez WeHost ce sont les relations que j’entretiens avec nos propriétaires.

Ce sont des relations étroites qui s’entretiennent sur le long terme. Au fur et à mesure que nous travaillons ensemble, le contact se fait de plus en plus cordial. Ils me font part de leur satisfaction, m’accordant des marques de sympathie, par exemple sous la forme d’avis positifs sur internet !Ce que j’aime également, c’est l’attention que WeHost prête à ses employés. Un peu avant la fin de mon CDD, j’ai dû déménager de Paris à Bordeaux pour des raisons personnelles. WeHost m’a alors proposé de garder ma clientèle parisienne, en travaillant à distance depuis ses bureaux bordelais. Cela m’a permis, non seulement de voir comment le city manager de Bordeaux gérait son travail, mais également quelles étaient ses problématiques.

Si nos objectifs restent les mêmes, chaque city manager, selon la ville où il opère, a des modes de fonctionnement différents.

 

Comment vois-tu ton évolution dans l’entreprise ?

En un an, il s’est passé beaucoup de choses, et tout est allé très vite. Ce qui m’a le plus impressionnée quand je suis arrivée chez WeHost, c’était que mes collègues connaissaient  le nom de tous leurs clients, ainsi que leurs logements. C’est maintenant mon cas !Je me sens très impliquée dans l’évolution de WeHost et, pour mon plus grand plaisir, on fait en sorte que je le sois. 

Il y a de beaux et nouveaux projets en perspective, et je suis heureuse de pouvoir y participer !

 

Vous souhaitez ouvrir votre calendrier WeHost dans la ville de Paris ?

Contactez Célia au plus vite !

Les meilleurs rooftops de Paris

Airbnb Rooftop

 Les beaux jours reviennent (doucement mais surement) avec les déjeuners et soirées en terrasse qui vont avec. Nous allons vous présenter aujourd’hui les meilleurs rooftops, les meilleurs toits de la capitale française : Paris. En effet, avec le réchauffement du climat en cette fin mars, nous allons vous énumérer les rooftops les plus populaires de Paris.


Les galeries Lafayette

Les grands magasins parisiens situés dans le 9ème arrondissement vous proposent un rooftop, ouvert tous les jours exceptés le dimanche, de 1500m². Vous pouvez profiter du bar, du restaurant, des chaises longues et de la magnifique vue sur Paris.Galeries Lafayette, 90 boulevard Haussmann 75009 Paris 

Le Georges du Centre Pompidou

Lieu dédié à l’art, profitez du restaurant designé par Dominique Jakob et Brendan McFarlane et ayez une vue privilégiée sur Notre-Dame.Georges au Centre Georges Pompidou, place Georges Pompidou 75004 Paris 

Le rooftop de Molitor

Réouvert depuis 2014, la piscine Molitor vous accueille sur son rooftop coloré (on retrouve son jaune d'antan) avec vue sur sa magnifique et renommée piscine.Piscine Molitor, 6 Avenue de la Porte Molitor 75016 Paris 

L’oiseau blanc

Entrez dans l’hôtel le Peninsula et montez jusqu’au 6ème étage sur la terrasse L’oiseau blanc pour flâner au milieu de leur déco chic gorgée de soleil avec une superbe vue sur la Tour Eiffel !Hôtel The Peninsula, 19 avenue Kléber 75016 Paris 

La machine du Moulin Rouge

Ouvert lorsque le Bar à Bulles est ouvert, le toit du Moulin Rouge vous offrira une vue imprenable sur Pigalle. Vous pourrez profiter de jolies soirées animées.Le Moulin Rouge, 90 boulevard de Clichy 75018 Paris 

Le 43 cocktail bar

Situé en plein quartier Saint-Michel, le rooftop offre une verdure composée de palmiers et autres cactus et fleurs multicolores.  La vue à 360° vous permettre d’admirer les plus beaux monuments de Paris ainsi que les toits parisiens.43 cocktail bar, 4 rue Danton 75006 Paris (réservation obligatoire) 

Le Perchoir

Esprit New-Yorkais à Paris, le Perchoir est orné de mobilier de jardin en bois, de tentes blanches et de tonneaux de vin. Des concerts de Jazz sont aussi organisés été comme hiver. Deux autres rooftops sont apparus après lui.Le Perchoir, 14 rue Crespin du Gast 75011 Paris 

Le Perchoir Marais

Vous le trouverez au dessus du Bazar de l’Hôtel de Ville et offre une vue sur Notre-Dame, Beaubourg, les Quais… 250m² de terrasse ouverte en été, couverte en hiver. Mangez des planches sur le pouce en admirant la décoration et la vue.Le Perchoir Marais, 37 rue de la Verrerie 75004 Paris 

Le Perchoir de l’Est

Troisième et dernier Perchoir : il est situé sur le toit de la Gare de l’Est. Admirez les toits parisiens du 10ème arrondissement en sirotant un cocktail !Le Perchoir de l’Est, 10 place du 11 Novembre 1918 75010 Paris 

Le Mama Shelter

Près du Père Lachaise, le Mama Shelter offre du mobilier aux couleurs estivales et kitsch vous rappellent la plage. Ajoutez à celà les cabanons en bois et l’odeur du barbecue, vous y êtes ! Amusez-vous aussi avec la table de ping-pong et le babyfoot !Le Mama Shelter, 109 rue de Bagnolet 75020 Paris (réservation pour le BBQ) Sources : Paris Bouge, Sweetinn

Les visites des arrondissements parisiens

Airbnb Paris

Que proposer à vos guests comme visite lors de leur venue dans la capitale Française ? Voici quelques conseils de visite suivant les arrondissements les plus populaires de Paris !

1er arrondissement

Nous sommes au coeur de Paris, au quartier des Halles, qui date du Moyen ge. Vous pouvez y trouver toutes sortes de musées dont le célèbre Musée du Louvre, le Musée de l’Orangerie et le Musée des Arts Décoratifs, entre autre, mais aussi le forum des Halles, grand centre commercial très récemment rénové, parfait pour faire le plein de souvenirs pour les proches et du shopping ! Profitez aussi d’une balade aux Tuileries.

2ème arrondissement

Il est aussi appelé “Arrondissement de la Bourse”, voisin du 1er arrondissement, vous pourrez admirer les architectures du Palais Brongniart qui abrite la Bourse de Paris, l’Opéra-Comique ou encore la Basilique Notre-Dame-des-Victoires. Vous pourrez aussi apercevoir la Porte Saint-Denis sur le boulevard du même nom.

3ème arrondissement

Ce quartier est généralement résidentiel et une partie se situe dans le Marais. Se trouvent comme lieux les Archives Nationales, le Conservatoir National des Arts et Métiers, le Musée Picasso et le Carreau du Temple, mais aussi le célèbre centre Georges Pompidou (aussi appelé Beaubourg).Le 3ème arrondissement est aussi rempli d’hôtels particuliers tels que l’Hôtel de Marles ou encore l’Hôtel Montmorency. Il abrite aussi le plus vieux marché couvert de Paris : le marché des enfants-rouges, ouvert tous les jours.

4ème arrondissement

La célèbre Île de la Cité fait partie de cet arrondissement avec l’Île de Saint-Louis. On y retrouve la Cathédrale de Notre-Dame de Paris. Pensez à venir déguster les glaces Berthillon, les meilleures de la capitale. Le 4ème arrondissement est très agréable pour les promenades ensoleillées avec la Place des Vosges, la Place Saint-Paul et la Place de l’Hôtel de Ville.

5ème arrondissement

Aussi appelé le Quartier Latin, il abrite les Arènes de Lutèce, la Mosquée de Paris, la Sorbonne et le Panthéon. Si vous souhaitez vous relaxer dans un parc vous trouverez le Jardin des Plantes.

6ème arrondissement

Dans ce quartier situé sur la Rive Gauche, vous pourrez apercevoir le Sénat mais aussi profiter d’une balade au Jardin du Luxembourg. Traversez aussi le Pont Neuf (qui contrairement à son nom, est le pont le plus ancien de Paris) ainsi que le pont des Arts (désolé les amoureux, il n’est plus possible de laisser un “cadenas d’amour” sur les rambardes !).

7ème arrondissement

C’est très certainement l’arrondissement le plus populaire de Paris puisque l’on y retrouve la célèbre Dame de Fer : la Tour Eiffel, mais aussi le Parc du Champs de Mars, l’Hôtel des Invalides, l’Hôtel Matignon et de nombreux Ministères (très exactement huit).Vous pouvez aussi visiter les musées d’Orsay, du Quai Branly et Rodin.

8ème arrondissement

Nous arrivons maintenant à l’arrondissement que nous ne présentons plus avec sa “plus belle avenue du monde” : les Champs-Elysées ! Mais vous trouverez aussi le Grand et le Petit Palais, le Palais de l’Elysée, le Parc Monceau et le célèbre Pont Alexandre III. Le quartier parfait pour faire du lèche vitrine sur les boutiques de grandes marques. Nous recommandons aussi le Boulevard Haussmann, qui traverse aussi le 9ème, avec ses magnifiques architectures.

9ème arrondissement

Venez y retrouver le grand Opéra Garnier ainsi que d’autres grandes salles de spectacle comme Les Folies-Bergères et l’Olympia mais aussi le Musée Grévin avec ses célèbres statues de cire ou encore le Musée de la vie Romantique.

10ème arrondissement

Appréciez une balade sur les bords du canal Saint Martin, ou faites-vous une petite frayeur avec un détour au Manoir de Paris !

11ème arrondissement

Découvrez les passages couverts de la rue du Faubourg Saint-Antoine mais aussi les passages et cours de la rue Oberkampf.

12ème arrondissement

Venez admirer les animaux au Parc Zoologique de Vincennes, le Parc de Bercy mais aussi la Promenade Plantée.

13ème arrondissement

Aussi appelé “quartier chinois”, venez vous balader sur la Butte aux Cailles et profiter du Square René le Gall après avoir visité la Manufacture des Gobelins et le Musée des Arts Ludiques.

14ème arrondissment

Ce quartier est connu pour son Parc Montsouris et sa Cité Nationale Universitaire. Venez aussi découvrir le Marché aux Puces de la Porte de Vanves.

15ème arrondissement

Cet arrondissement abrite de nombreux espaces verts tels que le Square Georges Brassens, le Parc André Citroën et la Petite Ceinture du 15ème. Vous pourrez aussi venir admirer la petite Stature de la Libertée sur L’allée des Cygnes et profiter d’une vue imprenable sur Paris du haut de la Tour Montparnasse.

16ème arrondissement

Profitez du grand air au Jardin d'Acclimatation, au Village d’Auteuil ou encore au Parc de Bagatelle ; mais venez aussi visiter le Palais de Tokyo qui donne une vue sur la Tour Eiffel.

17ème arrondissement

Vous trouverez dans cet arrondissement des sites de promenades agréables tels que la Promenade Pereire, le Square des Batignolles ou encore la Cité des Fleurs.

18ème arrondissement

Après le 8ème arrondissement, très certainement l’endroit le plus populaire de Paris avec le Moulin Rouge, Pigalle et le Sacré Coeur dans le quartier de Montmartre avec sa place des artistes (faites vous tirer le portrait !). Mais découvrez aussi le Mur des “Je t’aime” et le Musée de l’érotisme !

19ème arrondissement

Promenez-vous le long du canal de l’Ourcq ou au Parc des Buttes Chaumont ou de la Villette et venez découvrir la Cité des Sciences et de l’industrie ou de la Musique.

20ème arrondissement

Nous voici maintenant au dernier arrondissement parisien, le 20ème ! Vous y trouverez le célèbre Cimetière du Père-Lachaise. Visitez aussi l’Eglise Saint-Jean-Bosco, le Jardin Naturel et le Parc de Belleville.Paris regorge d’endroits merveilleux et romantiques, mais ce qui crée son charme est de se perdre dans ses rues pavées et découvrir des nouveaux endroits cachés ! En connaissez-vous ?